Quels soins personnalisés pour les douleurs chroniques du genou ?

Élément principal responsable de la locomotion chez l’homme, le genou peut être sujet à de multiples pathologies. Face aux premiers signes annonciateurs, il importe de prendre les dispositions idoines afin d’éviter à l’avenir toute complication. Quelles sont les maladies du genou ?

Rappel sur les fonctions et l’anatomie du genou

Le genou est une articulation sur laquelle se repose le poids du corps. Il assure la mobilité grâce aux mouvements de flexion et d’extension. Les exercices de renforcement musculaire obtenus auprès d’un spécialiste du genou contribuent à son bon fonctionnement. 

A voir aussi : L'hypnose : Une exploration des avantages et de son utilisation thérapeutique

L’anatomie de cette articulation présente une structure spécifique. Elle est en effet constituée de trois os tels que le tibia, le fémur et la rotule. Les divers organes qui interviennent lors de son fonctionnement sont : 

  • les ligaments ;
  • les ménisques ;
  • la synoviale ;
  • le cartilage.

Les douleurs ressenties à l’articulation dépendent ainsi de l’organe affecté. 

Avez-vous vu cela : Trouvez votre médecin de garde le plus vite possible grâce à ces conseils

Les affections du genou et les traitements adéquats

De nombreuses raisons sont à l’origine des douleurs du genou. Il s’agit généralement : 

  • des blessures ;
  • de l’inflammation d’un organe ;
  • des pathologies dégénératives ;
  • de l’utilisation abusive du genou ;
  • de la faiblesse des muscles ;
  • d’une posture inadéquate adoptée sur la durée.

Pour prescrire un soin, le professionnel passe d’abord un diagnostic afin de découvrir la source du problème. C’est donc après cela qu’il applique un traitement proprement dit. Au nombre des possibilités figurent les soins médicamenteux, les thérapies par la chaleur et la fraîcheur ainsi que les massages. 

Ces solutions forment l’ensemble des traitements conservateurs. Elles s’emploient habituellement dans les cas de faiblesse musculaire développée autour du genou. Quand il s’agit de maladies dégénératives, les professionnels ont recours à la chirurgie. Par ailleurs, il est possible de retrouver d’autres traitements alternatifs comme l’acupuncture. 

Les méthodes de rééducation appropriées

Après un traitement du genou, le médecin traitant peut proposer à son patient quelques séances de rééducation. Ces exercices visent à soulager les douleurs enregistrées après une intervention chirurgicale par exemple. Ils permettent également à l’articulation de retrouver ses pleines fonctions. Au titre de techniques de rééducation, il y a : 

  • les exercices d’amplitude de mouvement qui assurent une meilleure flexibilité du genou ;
  • les activités de renforcement des muscles ;
  • les massages qui favorisent une meilleure circulation sanguine.

Puisque tous les exercices ne se prêtent pas à une rééducation, le recours à un physiothérapeute reste la meilleure solution. 

Les astuces pour prévenir les douleurs du genou

La prévention des douleurs articulaires est possible. Il suffit d’adopter quelques pratiques pour y arriver. La surutilisation est un obstacle potentiel à la bonne santé du genou. Le mieux est de mettre l’articulation au repos quand cela l’exige. L’entretien des muscles est une tâche importante. 

Pratiquer par moments l’exercice de la chaise en est un exemple. Cette activité consiste à rester le plus longtemps possible le dos au mur avec des cuisses parallèles au sol. Le massage régulier avec l’huile d’olive est une autre astuce de prévention des douleurs. 

Les progrès dans la médecine spécifique au traitement du genou

La médecine a enregistré de nombreux progrès dans le domaine du traitement du genou. Cela dit, une variété de soins novateurs est enregistrée. C’est le cas de la chirurgie assistée par ordinateur et des guides de coupe sur mesure qui sont conçus par de grands spécialistes. 

Le recours à ces méthodes de pointe a amélioré considérablement les traitements proposés. Les patients ont plus de chance pour soigner leurs maux. D’ailleurs, les témoignages obtenus dans ce sens sont légion. 

Vous avez désormais plus d’informations sur la fonction du genou, les causes liées à son inflammation ainsi que les diverses techniques de traitement. Lors des premiers symptômes d’une douleur, au lieu d’opter pour une automédication, il convient de recourir à l’expertise d’un orthopédiste.