Protections urinaires : utilisations et spécificités

L’incontinence urinaire est un problème qui peut toucher les vieilles femmes, comme les plus jeunes. Si vous êtes touchée par cette affection où que l’une de vos proches en souffre, la connaissance de ces diverses informations sur les protections urinaires vous sera bénéfique. 

Quelles femmes sont concernées par l’incontinence urinaire ?

L’incontinence urinaire ou fuite urinaire est une perte involontaire d’urine. Ce n’est pas une maladie. Il s’agit plutôt d’un dysfonctionnement lié à un trouble physique. Généralement, le problème n’est pas fatal. En revanche, il peut être une source de gêne pour la personne qui en est atteinte et favoriser la détérioration de sa qualité de vie. Le port d’une protection urinaire comme ceux disponibles sur le site d’origine aide grandement à remédier à ce problème. 

Avez-vous vu cela : Les débats autour de la consommation d'adaptogènes en Europe

Les fuites d’urines ne concernent pas que les vieilles personnes. D’ailleurs, cela n’entre pas dans le processus normal de vieillissement. Toutes les femmes âgées ne sont pas forcément concernées par ce problème. Chez les plus jeunes, le problème peut survenir pendant la grossesse, à la suite d’un accouchement ou encore pendant la ménopause. Sinon, la prise de médicament à effet diurétique peut aussi en être un élément déclencheur. 

Comment sont faites les protections urinaires pour femme ?

À la base, la technologie utilisée pour la conception des protections pour l’incontinence urinaire est semblable à celle des couches pour bébés. Mais, leurs élaborations sont relativement plus complexes en raison de leur taille et des spécificités des besoins à satisfaire. Ce type de dispositif se doit de garantir une performance optimale sur différents points : absorption de l’humidité, sécurité antifuite, protection de la peau (notamment celles qui sont les plus sensibles), respirabilité, etc. En outre, la discrétion du dispositif doit aussi être prise en considération mis à part le confort et le bien-être de ses utilisateurs. 

A lire en complément : Coaching en nutrition : quelles sont les formations adéquates ?

Quelles sont les différentes sortes de protections urinaires pour femme ?

Pour améliorer la qualité de vie, les femmes concernées par l’incontinence urinaire comptent sur les protections absorbantes dédiées. Mais pour pouvoir bénéficier de ces avantages de manière optimale, il est important de connaître les différents types de produits et leurs utilisations. 

  • Protège slips et serviettes pour fuite urinaire : conviennent pour les incontinences urinaires légères ;
  • Culottes ou slips absorbants : conviennent pour les incontinences urinaires modérées ;
  • Protections anatomiques, couches droites et changes complets : conviennent pour les incontinences urinaires sévères. 

Important ! Peu importe le type de protection adapté à votre cas, il doit être changé à une fréquence de 3 fois par jour au minimum. Puis, en fonction de la quantité de la fuite, il est possible que la fréquence de change soit plus rapprochée. Sinon, il existe certains modèles de protection qui sont dotés d’un témoin de saturation. Ils sont assez pratiques pour les personnes en perte d’autonomie.