Les débats autour de la consommation d’adaptogènes en Europe

La phytothérapie trouve de plus en plus d’adeptes à l’heure actuelle où les gens sont attirés par les soins naturels. Il s’agit d’une médecine douce basée sur le traitement de certaines maladies et de troubles avec des plantes. Certaines d’entre elles sont connues sous le nom de plantes adaptogènes. Ces plantes sont-elles autorisées en Europe ? Quelles sont-elles exactement ?

La consommation d’adaptogènes est-elle autorisée en Europe ?

Avant de parler de consommation d’adaptogène, il convient de faire un petit rappel de ce que sont ces plantes. Il s’agit de plantes permettant à l’organisme de mieux résister au stress. Plus précisément, les adaptogènes aident le corps à s’adapter au stress sous toutes ces formes. Ces plantes doivent aussi répondre à plusieurs critères à commencer par la capacité de permettre l’augmentation de la résistance de l’organisme. Les adaptogènes aident aussi au rétablissement de l’organisme sans être toxiques.

Sujet a lire : Quelles sont les étapes pour devenir producteur de CBD en France ?

En Europe, la consommation d’adaptogènes est de plus en plus autorisée pour les adeptes de traitements naturels. Elle est souvent autorisée suite à une consultation auprès d’un médecin consultant. Les plantes en question sont recommandées en fonction des maladies à traiter à leur gravité. Concernant la consommation d’adaptogènes, certaines plantes, comme l’ashwagandha, ont mis du temps avant d’être reconnues.

Concernant   la situation spécifique de l’ashwagandha en France : pourquoi cette interdiction ?  Plusieurs effets secondaires ont été attribués à cette plante adaptogène : troubles intestinaux, lésions sur le foie, les poumons et les reins. Sa vente était interdite en France et en Europe. Cependant, tout porte à croire que la situation est en train de considérablement changer après son autorisation à la vente par la Belgique en 2015.

A découvrir également : Complément alimentaire bio : qu’est-ce que c’est ? Quels sont ses avantages ? Ce que vous devez savoir

Quelles sont les meilleures plantes adaptogènes en provenance de l’Europe ?

La liste de plantes adaptogènes est longue. D’autant plus qu’elles poussent un peu partout dans le monde. En voici quelques exemples des meilleures d’entre elles en Europe :

  • Romarin : poussant dans le bassin de la Méditerranée et dans le sud de la France, le romarin s’utilise dans la gastronomie française. En infusion, elle est également conseillée pour favoriser le confort digestif. Cela vient de sa forte concentration en flavonoïdes, en stéroïdes et en acides phénoliques.
  • Bourgeon de chêne : le bourgeon de chêne est composé de tanins, de polyphénols tout en présentant des propriétés toniques. La consommation de cette plante aiderait à dynamiser l’organisme et à réduire les effets de la fatigue. Le bourgeon de chêne se prend idéalement en macérat plusieurs fois au cours d’une journée. Prenez-le en dehors du repas pour bénéficier d’un meilleur résultat.
  • Bourgeon de cassis : riche en vitamine C, en flavonoïdes et en minéraux, ce bourgeon se consomme en compléments alimentaires. Cette plante aiderait à réduire l’inflammation des articulations. Elle favorise aussi la souplesse des ligaments et des tendons. Cette plante peut être consommée plusieurs fois par jour, mais idéalement en dehors des repas.