Quelles sont les différentes posologies de l’harpagophytum bio pour une meilleure santé digestive ?

L’harpagophytum bio est une plante bien connue pour ses multiples bienfaits en matière de santé digestive. Utilisée à la fois à des fins préventives et thérapeutiques, cette plante offre une variété de formes et de posologies pour répondre aux besoins individuels. Pour une utilisation optimale de l’harpagophytum, il est essentiel de comprendre les différentes options disponibles. Découvrons-les.

Une prise sous forme de gélules et comprimés

Vous pouvez découvrir le produit sous forme de forme de gélules ou de comprimés. La forme solide de l’harpagophytum est l’une des méthodes les plus populaires pour bénéficier de ses bienfaits. Ces produits sont fabriqués à partir de racines séchées broyées et réduites en poudre.

Ils garantissent une concentration élevée d’ingrédients actifs. En général, une gélule standard contient 80 mg d’harpagosides à 40%. Une gélule par jour est souvent suffisante pour ressentir les effets bénéfiques de l’harpagophytum bio.

Il est essentiel de rechercher des produits avec une concentration précise en harpagosides, car cela garantit l’efficacité du produit. La posologie standard recommandée est d’une gélule par jour. Pour un soulagement optimal des troubles digestifs et pour maintenir la mobilité articulaire, il est conseillé de suivre une cure d’attaque de 30 à 60 jours, suivie de cures discontinues de 20 jours par mois, avec des pauses d’un mois tous les 3 mois.

Une prise sous forme de décoction et d’infusion

Bien que moins courante, l’harpagophytum bio peut également être utilisée sous forme liquide. Pour une décoction, faites bouillir environ une cuillérée à café de racines séchées dans 300 ml d’eau pendant environ 5 minutes, puis filtrez le mélange. 

Buvez une décoction pendant le repas, une ou deux fois par jour. Si vous préférez les tisanes, faites infuser les racines séchées dans de l’eau bouillante pendant 3 à 5 minutes pour minimiser l’amertume.

Les effets indésirables de l’harpagophytum bio

L’utilisation de l’harpagophytum bio, bien que bénéfique, peut être associée à quelques effets indésirables. Vous devriez donc savoir les informations suivantes :

  • Cette plante a le potentiel d’accélérer le transit intestinal, pouvant provoquer des désagréments comme des diarrhées.
  • Pour atténuer ces effets, il est recommandé de prendre l’harpagophytum avant ou pendant les repas.
  • Faire des pauses régulières d’au moins une semaine au cours de la cure peut également aider à minimiser ces problèmes.

Toutefois, l’harpagophytum peut irriter l’estomac chez certaines personnes. Pour éviter cette irritation, il est conseillé de consommer cette plante en association avec les repas, car cela agit comme une barrière protectrice pour l’estomac.

Quelles sont les autres formes d’harpagophytum moins courantes ?

Il existe d’autres méthodes moins courantes pour utiliser l’harpagophytum. Des pommades à base de racines de cette plante peuvent être appliquées sur la peau pour soulager les irritations, les brûlures, les plaies et d’autres problèmes cutanés. Vous pouvez également opter pour un cataplasme à base de poudre de racine diluée dans de l’eau bouillie et refroidie.

N’oubliez pas que l’harpagophytum bio est un complément alimentaire. Il convient de le consommer dans le cadre d’une alimentation variée et équilibrée. Cependant, certaines contre-indications s’appliquent, notamment pour les femmes enceintes, les personnes souffrant d’ulcères gastriques ou duodénaux, de calculs rénaux, et les enfants de moins de 12 ans.