Examen de la vue : à quelle fréquence se rendre chez un opticien ?

À quelle fréquence devrais-je subir un examen de la vue ? Telle est la question pertinente pour ceux qui portent des lunettes ou des lentilles de contact, ainsi que pour ceux qui souffrent de problèmes de vision tels que les maux de tête, la vision floue ou encore d’autres troubles oculaires. Ces examens oculaires ne servent pas seulement à déterminer votre correction optique, mais aussi à dépister d’éventuelles affections oculaires graves. La question de la fréquence des examens est importante : un intervalle de 2 ans est-il suffisant, où faut-il plutôt envisager un examen annuel ou plus fréquent ? Plusieurs facteurs peuvent influencer cette décision.

Alors, quelle est la fréquence préférentielle pour planifier un examen de vue ? 

La fréquence des examens de la vue dépend de plusieurs paramètres. Avant de vous rendre chez un opticien, comme celui que vous découvrirez dans ce contenu, certains facteurs entrent en compte. Cette fréquence dépend d’abord de votre âge, plus précisément de celui de vos yeux. Les experts affirment que les yeux subissent une croissance rapide après la naissance, ce qui explique pourquoi les nouveau-nés font systématiquement l’objet d’un premier test de vision peu de temps seulement après la naissance. Notons qu’un autre survient à l’âge de 6 mois.

Lire également : Quels sont les bienfaits du massage traditionnel à l’Âyurveda ?

Les yeux des jeunes adultes, qui sont censés être en bonne santé, ne nécessitent pas une surveillance aussi régulière, car la croissance de l’œil se stabilise entre 20 ou 21 ans. Néanmoins, avec le vieillissement, les yeux continuent de croître, principalement après l’âge de 40 ans. À ce niveau, la capacité de mise au point de nos yeux se réduit, ce qui est souvent associé à deux pathologies que sont l’hypermétropie ou la myopie.

Si vous êtes âgé de 40 ans ou plus, il est conseillé de vous rendre chez l’opticien chaque année. Il en est de même pour les enfants.

A découvrir également : Comment reconnaitre le coronavirus : découvrez les symptômes

Test oculaire à réaliser en prenant en compte des conditions préexistantes 

Un autre facteur qui entre en ligne de compte pour la détermination de la fréquence de vos examens oculaires est de savoir si vous êtes atteint d’une maladie comme le glaucome ou le diabète. Ces maladies peuvent vous concerner vous-même ou un membre de votre famille. Les ophtalmologues recommandent ce test lorsque : 

  • Vous avez eu par le passé des maladies ou des problèmes oculaires
  • Vous êtes une personne à risque de développer une maladie ophtalmologique
  • Si un membre de votre famille a déjà des problèmes oculaires

En cas de conditions préexistantes, il est recommandé de passer un examen de la vue au moins une fois par an.

L’examen de la vue, combien ça coûte ? 

Pour une consultation chez votre opticien traitant, le coût de l’examen peut varier d’un professionnel à un autre. Chez un ophtalmologue, le prix fixé est celui de la consultation. Ce dernier est fixé entre les professionnels de la santé, l’État et la Caisse nationale d’assurance. Le remboursement par la Sécu oscille entre 30 et 70 %, en fonction du fait que le patient est respecté le processus de soins.